IFERISS

Institut Fédératif d’Etudes et de Recherches Interdisciplinaires Santé Société

Vient de paraître

2018 ouvrage parcours

Parcours de santé. Parcours de genre - Dirigé par Anastasia MEIDANI, Arnaud ALESSANDRIN (dir.) - 2e ouvrage de la collection Santé Société des PUM : SOMMAIRE

newsletter4- Les évenements et manifestations scientifiques
- L'actualité des programmes de recherche
- Les dernières publications des équipes participantes à la fédération autour des thématiques Santé Société

 

> Sept. 2019, Juil. 2019, Mai 2019, Mars 2019, Janv. 2019, Nov. 2018, Sept. 2018, Juill. 2018, Mai 2018, Mars 2018, Janv. 2018.

Offre de thèse

[...]

Offre d'emploi

POST DOC à l'Université de Toulon, Toulon

Cette offre s'inscrit dans le cadre d'un projet financé par l'Institut National du Cancer nommé CIPRES : Co-construire, implémenter et évaluer une Intervention multiniveau de PREvention de la Sédentarité chez les enfants d’âge scolaire. Il s'agit d'une étude randomisée en cluster et contrôlée visant (1) à co-construire une intervention de prévention de la sédentarité chez des enfants âgés de 8 à 10 ans avec des acteurs de l'environnement de l'enfant, (2) puis de mettre en oeuvre cette intervention et d'évaluer ses effets sur la sédentarité des enfants (critère de jugement principal) par comparaison à un groupe témoin. Sous l’autorité des enseignants-chercheurs responsables, le chercheur postdoctorant aura pour mission de développer, mettre en oeuvre et valoriser une étude interventionnelle ayant pour objectif de réduire la sédentarité des enfants d'âge scolaire (8-10 ans).

Date limite de candidature : 31/10/2019
En savoir plus.

POST DOC à MERIT-IRD, Paris

IDENTIFICATION DE LA DEMANDE DE POSTE POST DOC

Intitulé du poste

Biostatisticien, spécialiste en épidémiologie environnementale

Discipline OST

18.1 - Épidémiologie

Type de poste et ETP

     Poste partagé                                                        ETP :100 %

Structure d’accueil

Unité de recherche :

·         Département : DISCO   SAS  SOC   ECOBIO  OCEANS       

·         Code unité :        261                                                               

·           Equipe :             Axes thématiques « Médicament : de la molécule au marché » & « Adaptation génétique de l’hôte »

Site d’accueil

·         Code site d’accueil s’il existe : 

·         Adresse si le site d’accueil n’est pas reconnu : Université Paris-Descartes, Faculté de pharmacie – 4, ave de l’Observatoire, 75006 Paris

Nom(s) et coordonnées du ou des responsable(s)

Richard Lalou, CR, MERIT : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

André Garcia, DR/DU, MERIT : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

ARGUMENTAIRE

Création de poste            Remplacement d’un agent

Argumentaire scientifique

L’UMR 261 – MERIT s’est engagée, dans son dernier projet scientifique 2019-23, à élargir sa thématique fondatrice à partir de la prise en compte des nouvelles situations épidémiologiques produites par les changements globaux, à l’œuvre dans les zones intertropicales (changement climatique, urbanisation, pollution de l’air). Autour de la thématique Environnement – Santé soutenue par l’UMR, un premier axe de recherche se développe sur la question « chaleur, qualité de l’air et santé ». Il est actuellement porté par le projet ACASIS (ANR 13-SENV-007) et les suites qui lui sont données, et par l’émergence d’une dynamique de recherche sur l’asthme chez les enfants d’âge scolaire ; une maladie multifactorielle complexe qui mobilise une partie des compétences de MERIT – épidémiologie génétique et comportementale – et qui interroge la thématique primordiale de l’unité : les maladies infectieuses de l’enfant. En effet de fortes interactions existent entre les maladies infectieuses et ces pathologies inflammatoires, les premières ayant très probablement sélectionné des gènes de sensibilité aux secondes. Etant donné l’exposition des populations à la fois aux infections et aux facteurs de risques environnementaux il est absolument indispensable de développer une approche holistique du problème en explorant l‘effet des facteurs environnementaux et en tenant compte de l’existence de cette probable variabilité génétique. Cette question de recherche donne lieu aujourd’hui à plusieurs réponses à appels à projet (ANR, projet Alert-QAIRES en cours d’évaluation – étape 2 et Fondation de France).

 

L’accueil d’un postdoctorant à MERIT doit permettre le renforcement des compétences en épidémiologie environnementale et l’ancrage de la thématique santé – environnement au sein de l’unité. Il contribuera au développement et à la mise en œuvre des projets – en cours et à venir – sur ces questions de recherche.

 

Argumentaire stratégique

Le développement d’un programme recherche en Environnement – Santé permet de positionner l’unité sur un enjeu majeur en santé globale et en santé publique, et de construire une interdisciplinarité renouvelée à l’intérieur de l’UMR et une intersectorialité en association avec d’autres entités de recherche. Ce programme s’inscrit pleinement dans le processus de réflexion engagé par l’Institut à l’automne 2018 au travers de la demande de collaboration entre le bureau conjoint OMS-OMM et l’IRD. Cet appel s’est fait notamment en direction du thème des Interactions Santé-Climat-pollution de l’air en Afrique et à trouver une première concrétisation avec l’intégration de l’IRD au Global Heat Health Information Network (GHHIN), réseau multi acteurs sur les risques sanitaires liés à la chaleur extrême et au réchauffement de la planète (Boston University, IPL, WHO, WMO, NOAA, Columbia…) http://ghhin.org. Le choix programmatique de MERIT se situe également dans un processus de cadrage amorcé par le département SAS en faveur d’actions transversales inter-départements en « Santé et Environnement ». Enfin, les actions développées par ce programme de recherche, et qui impliqueront le postdoctorant, s’inscrivent complètement dans les orientations définies par les PSIP « Changements globaux et risques infectieux émergents » et « Aléas, Risques et Services climatiques ».

Le projet ACASIS a déjà amorcé cette dynamique en questionnant les effets des vagues de chaleur sur la santé des populations sahéliennes. Des liens forts et toujours actifs associent MERIT (Richard Lalou), LOCEAN (Serge Janicot) du département OCEANS ainsi que plusieurs partenaires sénégalais (UGB, CSE, LPAOSF, ANACIM) pour la valorisation d’ACASIS et pour les prolongements apportés à ce projet. A ce titre, la construction d’une JEAI est actuellement projetée par l’UGB et le CSE sur les impacts sanitaires des chaleurs extrêmes et des émissions de poussières minérales dans la zone saharo-sahélienne. En outre, ACASIS souhaite s’associer au portail multisectoriel sur les impacts des changements climatiques pour l’aide à la décision, développé par ESPACE-DEV (Benjamin Sultan) du département SOC. L’objectif est d’associer les projections climatiques utilisés par le Géoportail sur le Sénégal aux modèles épidémiologiques élaborés dans le projet ACASIS, afin de prédire l’impact sanitaire des chaleurs extrêmes, selon différents scénarios. Le projet Alert-QAIRES devrait élargir ce processus au travers des collaborations développées avec UMMISCO (Christophe Cambier et Nicolas Marilleau) du département SOC.

Ce poste peut-il être pourvu par un recrutement handicap ?   OUI                  NON

PROJET DE PROFIL DU POSTE

Contexte

Inscrit dans l’axe 2 « Médicament : de la molécule au marché » de l’unité MERIT, le projet ACASIS (2013-2018) avait pour objectif de caractériser les vagues de chaleur en Afrique de l’Ouest et d’en évaluer les impacts sur la santé au Sénégal (3 sites) et au Burkina Faso (2 sites), à partir des observatoires de population. Dans cette perspective, de nombreuses bases de données météorologiques (température, humidité), épidémiologiques (mortalité et morbidité) et comportementales (vulnérabilité) ont été constituées (enquêtes de coupe, séries temporelles). L’ensemble de ces données visaient à modéliser la relation température – mortalité/morbidité, à estimer les excès de risque attribuables à la chaleur et à caractériser les facteurs de vulnérabilité à la chaleur. Si de nombreux résultats ont d’ores et déjà été obtenus par l’exploitation de ces données, les travaux de modélisation et de prédiction sont à poursuivre et à approfondir, en collaboration avec les équipes qui ont produit les informations.

Les axes 2 et 3 « Adaptation génétique de l’hôte » ont lancé en 2019 un programme de recherche sur l’asthme chez les jeunes enfants. Ce programme devra prolonger et resserrer la réflexion engagée par le projet ACASIS, tout en renforçant l’approche en santé. Alert-QAIRES pourrait être le projet qui mettra en action cette nouvelle dynamique de recherche.

Le postdoctorant devra réaliser des activités inscrites dans ces projets : 1) réaliser les analyses et les modélisations statistiques (ACASIS) et 2) concevoir, développer et mettre en œuvre le protocole de recherche (Alert-QAIRES).

Dans l’éventualité où les actions sur l’asthme chez les enfants d’âge scolaire ne trouveraient pas financements auprès de l’ANR et de la Fondation de France, la valorisation des enquêtes « vulnérabilités » du projet ACASIS pourrait être augmentée et le postdoctorant pourrait être impliqué sur des travaux exploratoires sur l’asthme menés par Audrey Sabbagh et André Garcia au Bénin (Fonds IUF).

Mission

Au sein de l’axe 2 de l’unité MERIT, Le postdoctorant devra :

·         Concevoir et développer, à partir des bases de données du projet ACASIS, des modélisations biostatistiques utilisées dans les études d’épidémiologie environnementale (modélisation des série temporelles, modèles hiérarchiques). Il s’agira d’élaborer et de mettre en œuvre le plan d’analyse, en collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire, en vue de contribuer à la production d’articles scientifiques.

·         Définir une méthodologie pour prédire les décès et les maladies attribuables à la chaleur, à partir des risques observés dans le projet ACASIS et des projections du climat (température/humidité) utilisés sur le géoportail de l’UMR ESPACE-DEV.

·         Participer à la conception et à la réalisation du protocole de recherche (suivi de cohorte) qui sera mis en place dans le cadre du projet Alert-QAIRES.

 

Activités

Le postdoctorant sera chargé de :

·         Créer et tester des modèles statistiques afin de vérifier les hypothèses développées avec les chercheurs. Il s’agira 1) d’évaluer les risques attribuables à la chaleur et spécifiques à chaque groupe vulnérable et 2) de prédire l’évolution de ces risques en fonction des différents scénarios climatiques.

·         Collaborer à la définition et la réalisation d’une étude prospective sur une cohorte d’enfants, comportant un suivi médical et environnemental (exposition individuelle/collective), une collection de données génétiques et biologiques et un recueil d’informations socio-comportementales.

·         Concevoir des plans d’analyse statistique

·         Réaliser et programmer les analyses.

·         Rédiger la partie statistique des rapports d’études.

·         Participer à la rédaction des supports de communication.

·         Participer à la réalisation de publications dans des revues scientifiques.

Compétences

·         Formation Bac + 8 en statistique et en épidémiologie. Un médecin épidémiologiste serait un profil adapté

·         Maîtrise des outils de statistiques appliquées à la recherche médicale et environnementale (GLM, GAM, DLMN, modèles autorégressifs),

·         Maîtrise des modèles de prédiction

·         Expérience dans le domaine de l’épidémiologie expérimentale

·         Bonne maitrise de la programmation en R (Stata, SAS…).

·         Anglais scientifique.

Savoir être et aptitudes

·         Sens de responsabilités,

·         Rigueur,

·         Esprit d’équipe, capacité à travailler avec une équipe pluridisciplinaire (épidémiologie, génétique, biochimie, climatologie, géographie, sociologie)

·         Disponibilité.

Environnement du poste

 

 Sur le site parisien de MERIT, le postdoctorant aura accès à l’ensemble des outils informatiques et statistiques nécessaires à la bonne réalisation de ces tâches. Il sera amené à travailler au Bénin (Cotonou) sur les sites de suivi de la cohorte.